Chateau de Canisy

Histoire

Un haut lieu d’histoire

Le château actuel a été construit sur les ruines d’un ancien château féodal dont de
nombreux vestiges demeurent.

Plusieurs illustres personnages y sont venus dont le roi Henry IV lorsqu’il était encore Henri de Navarre, le maréchal de Matignon, le célèbre philosophe politique Alexis de Tocqueville.

Au XXème siècle, le château a été au centre du champ de batailles pendant la seconde guerre mondiale, et successivement occupé par l’armée allemande puis par l’état major du général Omar Bradley, commandant la 1° armée américaine, ainsi que par le major-général James Rudder, héros de la Pointe du Hoc, après avoir servi d’hôpital militaire.

Marquis de Faudoas - Chateau de Canisy
Chateau de Canisy
Chateau de Canisy
Chateau de Canisy

Une tradition d’hospitalité

Les liens du château avec les États-Unis mais également sa tradition d’hospitalité se sont perpétués en recevant de nombreuses personnalités, comme Mac Namara, Henry Kissinger, et plusieurs dirigeants politiques de tous les pays d’Amérique, également d’Asie – dont un ancien compagnon de la marche de Mao Tsé-Toung pour la Chine, et Kobayashi Yotaro pour le Japon – et d’Europe, dans le cadre des réunions de l’ASPEN Institute et lors de nombreuses Rencontres internationales.

Le château, du fait à la fois de son histoire et de la proximité géographique des plages du débarquement, est aussi un lieu de mémoire et reçoit chaque année des gouverneurs, militaires et même encore quelques vétérans américains ou leurs familles à l’occasion des célébrations du D-Day.

Le domaine a servi également de cadre pendant des années au Nomandy Horse Show et reçu l’infante Helena d’Espagne mais également la princesse héritière Masako du Japon et sa famille, le roi Philippe de Belgique.

Une vocation culturelle

Enfin, le château est fidèle à sa vocation culturelle : longtemps, il a eu la chance de recevoir Laurent Terzieff auquel a été créée une salle de théâtre qui porte son nom, également Jean Rochefort, passionné d’équitation et de spectacles équestres.

De nombreux concerts s’y donnent régulièrement, réunissant musiciens amis comme la pianiste Anne Quefellec, la harpiste Marielle Nordmann, des chanteurs comme Joan Baez.

Un château habité depuis 1000 ans par la même famille

Les propriétaires du château, le Comte et la Comtesse de Kergorlay et leurs enfants Marie-Victoire et Henry-Louis, sont descendants de compagnons de Guillaume le Conquérant ; ils comptent parmi leurs familles des personnages célèbres dont les noms ont été donnés à plusieurs suites du château dont l’impératrice Joséphine, première femme de Napoléon.

L’un des ancêtres des Kergorlay est le gendre du célèbre Charles Carroll de Carollton qui a signé la déclaration d’Indépendance des Etats Unis.